Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Le nom de ce blog est sans doute évocateur de notre "nachid el watani" tant décrié par le passé parce que, associé au pouvoir Algérien illégitime. Après des décennies de disettes. Je voudrais faire de cet espace, un coin où tous mes compatriotes et autres amoureux de libertés, de démocratie, ou tout simplement d'histoire pourraient s'exprimer librement. En ce sens, nous vous souhaitons la bienvenue. En hommage à Nacer Hachiche, repose en paix et à bientôt ! Pour garder le contact avec notre chère patrie : http://www.alger-presse.com/index.php/presse-fr


Algérie- Le FCE annonce la création d’un fonds de 1 milliard de dinars d’aide aux start-ups

Publié par The Algerian Speaker sur 3 Octobre 2015, 15:42pm

Catégories : #CHI IDDAHAKK ou CHI IBBEKKI

Ali Haddad finance 20% de la somme d'1 milliard de da prévue pour soutenir les jeunes entrepreneurs du FCE. Un fond sous forme de micro-crédits dont le taux d’intérêts ne dépassera pas les 2%.
Ali Haddad finance 20% de la somme d'1 milliard de da prévue pour soutenir les jeunes entrepreneurs du FCE. Un fond sous forme de micro-crédits dont le taux d’intérêts ne dépassera pas les 2%.

Lors de la clôture ce jeudi, de la première université d’été du FCE à Tlemcen, le président du forum, Ali Haddad a annoncé la création d’un fond de 1 milliard de dinars pour aider les start-up intégrées à Jil FCE (Le Forum des Chefs d’Entreprises pour les jeunes), à lancer leurs activités, sous forme de micro-crédits. « Le forum a décidé de créer immédiatement un fond d’aide aux investissements des start-up du FCE pour un montant de 1milliards de dinars. Je m’engage personnellement à mettre 20mds de centimes dans ce fond », a déclaré M. Haddad. Ce fond dont le taux d’intérêt sera de 2%, sera géré par les membres Jil FCE. Le président du forum tient à souligner que l’octroi de ce crédit qui sera lancé dans 2 mois, ne sera soumis à aucun favoritisme

». A cette même occasion, le président de l’organisation patronale informe de la création prochaine d’un centre d’informations économiques qui sera chargé de la mise en place d’une base de données sur les perspectives économiques d’investissements par wilayas. Ali Hadad appelle également à une réforme fiscale profonde et une réforme bancaire, ainsi qu’à la création d’une foire d’exposition de tous les produits des entreprises membres du FCE.

Création d’un axe FCE-ANSEJ-Universités

Le forum des chefs d’entreprises pour les jeunes lancé depuis plus d’un mois compte déjà 108 membres. « Les secteurs les plus dominants pour l’heure sont ceux des services et des travaux publics », a déclaré à Maghreb Emergent, Lerrari Toufik, président de Jil FCE. Les jeunes du FCE veulent devenir un vrai moteur de la dynamique économique du pays, pour cela, les propositions des différents entrepreneurs portaient sur la nécessité de créer un système de réseautage entre les jeunes investisseurs dans toutes les wilayas. Aussi la création d’un axe entre le FCE, l’Ansej et les universités a été retenue comme recommandation phare pour booster les investissements.

Atteindre dans le court terme la parité hommes/femmes à Jil FCE

Ali Haddad a appelé à l’encouragement de l’entreprenariat féminin et à plus de représentation féminine dans son organisation. « Jil FCE compte 60% d’hommes et 40% de femmes, mais nous aspirons à atteindre dans le court terme la parfaite parité. Nous sommes en train de mettre en place une structure pour recruter plus de femmes », nous a informé Abdelhakim Soufi, Pdg de Macirvie et membre de Jil FCE

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents