Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Le nom de ce blog est sans doute évocateur de notre "nachid el watani" tant décrié par le passé parce que, associé au pouvoir Algérien illégitime. Après des décennies de disettes. Je voudrais faire de cet espace, un coin où tous mes compatriotes et autres amoureux de libertés, de démocratie, ou tout simplement d'histoire pourraient s'exprimer librement. En ce sens, nous vous souhaitons la bienvenue. En hommage à Nacer Hachiche, repose en paix et à bientôt ! Pour garder le contact avec notre chère patrie : http://www.alger-presse.com/index.php/presse-fr


Lune de miel entre la BNP et le millionnaire préféré du clan Bouteflika Ali Haddad (source Mondafrique)

Publié par The Algerian Speaker sur 18 Octobre 2015, 09:59am

Lune de miel entre la BNP et le millionnaire préféré du clan Bouteflika Ali Haddad (source Mondafrique)

La filière algérienne de la Banque française BNP et le très controversé homme d'affaires algérien, Ali Haddad, sont unis par une véritable histoire d'amour. La banque française accompagne depuis plusieurs années le deuxième homme le plus riche d'Algérie dans tous ses projets dans le secteur des travaux publics. Prêts, crédits et garanties de contrats, la BNP n'a jamais lésiné sur les moyens pour soutenir financièrement les investissements du patron de l'ETRHB, le deuxième groupe privé en Algérie. Des dizaines de millions d'euros ont été investis par la BNP dans les projets d'Ali Haddad. Officiellement, il est apprécié par les dirigeants de la Banque française parce qu'il rembourse à chaque fois les crédits contractés. Les bonnes relations entre la BNP et l'homme d'affaires le plus proche du régime algérien n'ont pas manqué de booster les affaires de la banque française en Algérie qui se place pratiquement à la tête du podium des banques étrangères les plus puissantes au pays de Bouteflika. A chaque anicroche ou problème d'une quelconque nature, Ali Haddad n'hésite jamais à actionner ses réseaux pour venir en aide à sa "banque chérie".

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents