Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Le nom de ce blog est sans doute évocateur de notre "nachid el watani" tant décrié par le passé parce que, associé au pouvoir Algérien illégitime. Après des décennies de disettes. Je voudrais faire de cet espace, un coin où tous mes compatriotes et autres amoureux de libertés, de démocratie, ou tout simplement d'histoire pourraient s'exprimer librement. En ce sens, nous vous souhaitons la bienvenue. En hommage à Nacer Hachiche, repose en paix et à bientôt ! Pour garder le contact avec notre chère patrie : http://www.alger-presse.com/index.php/presse-fr


Quand Abdelmalek Sellal sollicite Tracfin (source JA)

Publié par The Algerian Speaker sur 14 Octobre 2015, 11:06am

Catégories : #CHI IDDAHAKK ou CHI IBBEKKI

Quand Abdelmalek Sellal sollicite Tracfin (source JA)

Le Premier ministre algérien a sollicité Tracfin pour s'assurer que l'argent ayant servi au rachat de Fagor Brandt ne venait pas d'Algérie, n'avait pas été versé en liquide et ne provenait pas de sources non identifiées.

Peu avant le rachat de Fagor Brandt, l’entreprise française d’électroménager, par l’industriel Issad Rebrab (montant de la transaction : 200 millions d’euros), Abdelmalek Sellal, le Premier ministre algérien, a sollicité Tracfin, service de renseignements rattaché au ministère français des Finances et des Comptes publics. Objet de la requête ? S’assurer que l’argent qui, en 2014, a servi au rachat de la société par Cevital, le groupe de Rebrab, ne venait pas d’Algérie, qu’il n’a pas été versé en liquide et qu’il ne provenait pas de sources non identifiées. Selon nos informations, l’organisme français n’a pas donné suite. Pour au moins deux raisons : l’accord liant le gouvernement de Manuel Valls à Cevital, le groupe de Rebrab, est confidentiel, et l’argent ayant servi à cette acquisition est parfaitement « traçable ».

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents