Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Le nom de ce blog est sans doute évocateur de notre "nachid el watani" tant décrié par le passé parce que, associé au pouvoir Algérien illégitime. Après des décennies de disettes. Je voudrais faire de cet espace, un coin où tous mes compatriotes et autres amoureux de libertés, de démocratie, ou tout simplement d'histoire pourraient s'exprimer librement. En ce sens, nous vous souhaitons la bienvenue. En hommage à Nacer Hachiche, repose en paix et à bientôt ! Pour garder le contact avec notre chère patrie : http://www.alger-presse.com/index.php/presse-fr


Nouvelles découvertes dans le mausolée d’Imedghassen (souece LeMatin DZ)

Publié par The Algerian Speaker sur 11 Décembre 2015, 17:00pm

Catégories : #HISTOIRE (KAN YA MAKAN FI KADIM AZAMANE

 Le monument amazigh d'Imedghassen date du IIIe siècle avant J.-C
Le monument amazigh d'Imedghassen date du IIIe siècle avant J.-C

Les fouilles effectuées récemment sur le site d’Imedghassen se sont révélées fructueuses.

Une galerie vient d’être mise au jour sous le mausolée amazigh. Au bout de cette galerie longue de 7 mètres, un important mobilier funéraire a été également découvert : des poteries en verre, un morceau de charbon, et une monnaie en bronze. D’après l’archéologue Mahfoud Ferroukhi, cette pièce de monnaie sera expédiée prochainement aux Etats-Unis pour datation .

Toujours dans le même endroit, une bazina (monument funéraire mégalithique formant un cône tronqué) dont la chambre funéraire renfermant des ossements, vraisemblablement d’enfant, a été également découverte.

Selon la représentante de l’Union européenne (UE) en Algérie, chargée de la coopération internationale, Mme Amina Mounira Laaradj, l’étude finale en cours sera présentée en février 2016, en même temps que le plan d’exécution des travaux.

Initialement prévue fin juin 2015, la remise de cette étude a été retardée, empêchant le financement des travaux par l’UE dont le programme d’appui au patrimoine culturel en Algérie, lancé en 2012 et incluant trois sites dont le mausolée d’Imedghassen, prend fin en novembre 2015, a fait savoir Mme Laaradj.

Pour rappel, la dernière fouille et restauration effectuée sur le mausolée royale d’Imedghassen remonte à l’année 1971, sous la direction des scientifiques italiens : Paolo Donati et Paola Jervis en collaboration avec l’agence nationale d’archéologie et protection des sites et monuments historiques.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents