Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Le nom de ce blog est sans doute évocateur de notre "nachid el watani" tant décrié par le passé parce que, associé au pouvoir Algérien illégitime. Après des décennies de disettes. Je voudrais faire de cet espace, un coin où tous mes compatriotes et autres amoureux de libertés, de démocratie, ou tout simplement d'histoire pourraient s'exprimer librement. En ce sens, nous vous souhaitons la bienvenue. En hommage à Nacer Hachiche, repose en paix et à bientôt ! Pour garder le contact avec notre chère patrie : http://www.alger-presse.com/index.php/presse-fr


Batna: Violents affrontements entre manifestants et gendarmes

Publié par The Algerian Speaker sur 19 Janvier 2016, 09:08am

Catégories : #Charika Gadra (hacha enaâma)

Batna: Violents affrontements entre manifestants et gendarmes

C’est un climat insurrectionnel qui règne depuis lundi matin dans la commune de Oued El Ma, à une quarantaine de kilomètres au nord-est de Merouane dans la wilaya de Batna.

Offusqués par la décision des autorités locales de transférer un projet de station solaire pour les besoins de l’électricité vers une autre wilaya, de nombreux habitants de cette commune sont sortis dans la rue pour exprimer leur mécontentement et dénoncer l’annulation de projets d’infrastructures de base au nom de l’austérité.

Essentiellement des jeunes, ces manifestants ont vivement dénoncé cette décision qui les prive d’une infrastructure importante pour le futur énergétique de la commune. Conscients de l’importance d’une telle station pour leur localité, les habitants ont tout simplement exigé le maintien du projet. Pour faire entendre leur voix, les manifestants ont dû fermer tous les axes routiers menant vers le chef-lieu de la commune pendant toute la journée et investit massivement la rue. «Ulach smah ulach» et «Imazighen» ont été entonnés par les manifestants qui ont clairement démontré leur détermination à défendre les «intérêts» de leur commune.

Ni les affirmations du P/APC ni les assurances du wali sur le maintien du projet n’ont suffi à convaincre les protestataires de rentrer chez eux. L’intervention des éléments de la gendarmerie nationale a vite dégénéré, transformant ainsi une manifestation pacifique en émeutes. Les affrontements entre manifestants et les gendarmes se sont soldés par une dizaine de blessés. Près de 30 protestataires ont été, en outre, arrêtés par les forces antiémeutes qui ont peiné à ramener le calme dans la ville, envahie par la fumée des pneus brûlés.

Face à la situation extrêmement tendue, d’importants renforts ont été dépêchés à Oued El Ma, pour éviter de graves dérapages, a-t-on appris auprès des services de sécurité. Les protestataires refusent ainsi de déserter le terrain. Le risque d’une reprise d’affrontements, à tout moment, est très élevé, tant la colère citoyenne est forte.

M

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents