Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Le nom de ce blog est sans doute évocateur de notre "nachid el watani" tant décrié par le passé parce que, associé au pouvoir Algérien illégitime. Après des décennies de disettes. Je voudrais faire de cet espace, un coin où tous mes compatriotes et autres amoureux de libertés, de démocratie, ou tout simplement d'histoire pourraient s'exprimer librement. En ce sens, nous vous souhaitons la bienvenue. En hommage à Nacer Hachiche, repose en paix et à bientôt ! Pour garder le contact avec notre chère patrie : http://www.alger-presse.com/index.php/presse-fr


Concubine de Qaradawi au Qatar, députée en Algérie: Cheikha partout ! (source LeMatin DZ)

Publié par The Algerian Speaker sur 13 Mars 2016, 15:23pm

Concubine de Qaradawi au Qatar, députée en Algérie: Cheikha partout ! (source LeMatin DZ)

Tout le monde connait le cheikh Qaradawi célèbre leader de l’hypocrisie intégriste mondiale. Soufflant le chaud et le froid à ceux qui veulent l’entendre et qui malheureusement sont nombreux.

Prêchant tantôt la tolérance et l’ouverture tantôt légitimant la violence conjugale contre les femmes et encourageant les attentats suicides sans bien sûr qu’il y participe ou qu’il envoie ses enfants ou proches mourir en martyr et gagner le paradis tant rêvé. Il ne s’embarrassait pas de rendre visite, tout fier et tout sourire, au dictateur libyen Kadhafi quand ce dernier lui graissait la patte avec du pétrodollar pour finalement finir par lancer un appel au meurtre contre ce même Kadhafi quand il était traqué par les rebelles et les forces de l’Otan. Il n’hésitait pas non plus à encourager les jeunes à faire le djihad afin de mériter le paradis et pouvoir enfin collectionner les belles vierges tant promises. Ces vierges dont le viril cheikh raffole et aime la compagnie. Mais sur terre. Il préfère savourer le plaisir du sexe sur son paradis terrestre avant d’attendre le paradis céleste. Et il a raison ! Car on ne sait jamais. Certes, les vierges du cheikh ne s’élèvent pas à des centaines, mais "un tiens vaut mieux que deux tu l’auras".

Après cette brève présentation de notre cheikh à la grande libido, j’aimerais bien me pencher sur une question qui m’agace et m’amuse en même temps : le mariage de Asma Benkadda et de Youssef Qaradawi. Un mariage d’amour, de raison ou de déraison. Notre toute jeune et belle Asma a succombé aux avances du séducteur qu’est Qaradawi. Malgré la flagrante différence d’âge et d’origine, rien ne semblait avoir raison de la détermination du Cheikh. Ce dernier a remué ciel et terre pour l’avoir dans son lit et il a obtenu gain de cause. Décidément, le chapelet à la main et le chapeau traditionnel sur la tête, l’irrésistible cheikh est un vrai Casanova version islamiste. Bravo. Il cherchait la fraicheur et la beauté d’une jeune femme, elle cherchait le prestige et le pouvoir du vieux cheikh. Chacun a trouvé son compte.

Quant à notre vénérable Cheikha séduite par le non moins vénérable cheikh, que dire d’elle? Son ridicule mariage qui s’est terminé comme il a commencé, en queue de poisson, en a fait une célébrité. Un modèle de réussite. Bien sur après son divorce, elle n’a pas manqué d’attaquer le cheikh en le faisant passer pour un agent du Mossad. Une honte qu’elle a acceptée de longues années durant dans un silence parfait. Peut-être, le devoir de réserve. Ou plutôt, l’intérêt de faire profil bas en attendant que le vent tourne et que les circonstances lui soient favorables. Elle pourra alors dénoncer tout haut ce qu’elle a longtemps accepté et avalé tout bas. Et finalement, la chance lui a souri. Le FLN, outil de manipulation et de mensonge, fidèle à sa méthode et en quête de candidat ayant une certaine notoriété et peu encombré de scrupules moraux, lui propose le poste de députée dans des élections entachées de fraude. Une fraude qui n’a pas l’air de déranger la vertueuse Asma imprégnée comme elle est de valeurs morales islamiques et que des années de fréquentation de Qaradawi ont certainement renforcées. Elle s’est donc accoquinée avec le FLN, un autre mariage contre nature. Un parti dont la clientèle est certes opportuniste et hétérogène mais dont le programme, officiellement du moins, ne comporte pas des affinités islamistes. Que pouvait trouver une ex-femme de Qaradawi chef de file de l’islamisme mondial, diplômée en Charia d’attirant dans un appareil comme le FLN ? Sinon la célébrité et les avantages matérielles. Les mêmes raisons qui l’ont jetée dans les bras de Qaradawi et ont fait d’elle sa docile concubine. De la prostitution religieuse à la prostitution politique, il n’y a qu’un pas. La proximité de cet élu de Dieu en a fait une élue du peuple.

Une fois élue, frauduleusement élue, mais tout de même élue. La nouvelle cheikha du parlement s’est vue offrir le sensible poste de chef de la commission de l’éducation et des affaires religieuses ! L’éducation des futures générations est donc livrée à la sagesse et à l’intelligence de l’étoile montante de la politique algérienne. Elle saura inculquer les belles valeurs morales et religieuses dans le programme scolaire et faire des enfants d’aujourd’hui les citoyens adultes et responsables de demain. Elle puisera ses idées de ses longues années dans l’intimité de l’idéologue de la terreur. Pauvre Algérie, quand on voit un piètre personnage qui n’a de mérite que d’avoir commis la bêtise d’épouser un charlatan du Qatar et d’avoir accepter honte, humiliation et misère morale se faire propulser au plus haute sphère de l’état et se faire offrir des responsabilités aussi importantes que l’avenir de la nation. La prime à la bêtise. Une couleuvre de plus que ce pauvre peuple finira par avaler comme il a déjà avalé plein de couleuvres sans qu’il réagisse. Pense-t-on.

Chère femme musulmane, si vous voulez suivre l’exemple d’Asma Benkadda et acquérir richesse et célébrité, trouvez-vous un célèbre prédicateur de la haine et de la violence. Acceptez d’être une épouse docile, une concubine parmi tant d’autres qui encaisse les coups sans jamais broncher. Et vous ne serez que généreusement récompensée. Qu’Allah vous aide !!!

Quant à Asma Benkadda, qu’Allah lui pardonne pour le mal qu’elle a fait, pour le mauvais modèle qu’elle a laissé et pour le mal, qui hélas, elle continue à faire.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents