Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Le nom de ce blog est sans doute évocateur de notre "nachid el watani" tant décrié par le passé parce que, associé au pouvoir Algérien illégitime. Après des décennies de disettes. Je voudrais faire de cet espace, un coin où tous mes compatriotes et autres amoureux de libertés, de démocratie, ou tout simplement d'histoire pourraient s'exprimer librement. En ce sens, nous vous souhaitons la bienvenue. En hommage à Nacer Hachiche, repose en paix et à bientôt ! Pour garder le contact avec notre chère patrie : http://www.alger-presse.com/index.php/presse-fr


Guerres et routines : Bruxelles, Libye, Khelil, et contre le Maroc

Publié par The Algerian Speaker sur 24 Mars 2016, 20:31pm

Catégories : #Chronique de Abed Charef

Guerres et routines : Bruxelles, Libye, Khelil, et contre le Maroc

II y a le retour de Khelil. L’attaque sur le gaz du sud. Les attentats de Bruxelles. Les menaces qui viennent de Libye. La discorde à rebondissements avec le Maroc. Par quoi commencer ? Un peu par tous les sujets.
Pour Khelil, l’important est dans le vent : les Algériens, assis dans leur têtes et dans le café, ont subi deux traumatismes qui ont démantelé leur sens du respect pour l’institution judiciaire : la Réconciliation nationale qui emprisonne un fumeur de joint et peut gracier un égorgeur ou un assassin qui avoue, et l’affaire Khelil. Pour le premier trauma, on aura compris que rien n’est à comprendre. On peut égorger et sourire, mourir et se faire farcir. Madani Mezrag peut être accueilli à la présidence et la présidence peut être gérée par délégation. Le sens de la justice en Algérie en sortira boitant et chancelant. Et on sait tous qu’il y a un avant et un après pour le sens de la mesure et des lois en Algérie.

Viendra ensuite l’affaire Khelil : là on a vu une institution poursuivre un ministre, un ministre fuir puis le DRS tomber et un juge être licencié. Avec le retour de Khelil, on se retrouve dans l’impasse : soit cet homme est coupable et le régime le blanchit, soit il est innocent et on doit juger le DRS et la justice de l’époque. Si on ne fait rien, cela va encore traumatiser ce qui reste de Raison algérienne pure. L’esprit nationale approchant dangereusement du nihilisme et de l’absurde.

Les attentats de Bruxelles ? Horrible routine mondiale. Avec les mêmes conséquences à la 11 septembre. Encore et encore. La guerre est en train de gagner sa guerre contre nous. Un monde se divise et la dérive des deux continents (occident/Arabistan) se creuse.

Reste l’Algérie. La nouvelle mode du régime est de crier à la menace régionale et mondiale. Cela fonctionne toujours. La peur est une vieille machine électorale et de soudure des peuples contre le sol. Non pas que la menace soit fausse mais c’est son usage qui est une fraude.

Mais dans tout cela, c’est la guerre tiède avec le Maroc qui insulte le plus notre histoire et notre avenir. Envie de vomir et de changer de peau à chaque lecture d’un article contre-Maroc ou un autre, de l’autre côté, contre-Algérie. Arguments de chiffonniers, insultes, mensonges, diffamations. Veut-on une guerre, une vraie, pour se fabriquer une union sacrée ? Veut-on une misère et des morts ? Que veut-on encore après avoir fabriqué un mur entre les deux peuples, fermé une frontière et ouvert des égouts d’insultes ? Où va-t-on avec la Maroc et cet esprit anti-marocain plébéien et très populiste ?

Cela attriste, fait peur et laisse voir la saleté de l’âme de part et d’autre. C’est une insulte faite à notre histoire et le fait que des journaux marocains y cèdent, ne justifie en rien nos haines et nos campagnes. Cela ne doit pas justifier de reprendre l’insulte. Nous sommes en train de fabriquer, avec les enfants remontés d’aujourd’hui, les troupes qui se feront la guerre du jour au lendemain.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents