Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Le nom de ce blog est sans doute évocateur de notre "nachid el watani" tant décrié par le passé parce que, associé au pouvoir Algérien illégitime. Après des décennies de disettes. Je voudrais faire de cet espace, un coin où tous mes compatriotes et autres amoureux de libertés, de démocratie, ou tout simplement d'histoire pourraient s'exprimer librement. En ce sens, nous vous souhaitons la bienvenue. En hommage à Nacer Hachiche, repose en paix et à bientôt ! Pour garder le contact avec notre chère patrie : http://www.alger-presse.com/index.php/presse-fr


La Sicile Arabo-Musulmane (al-Jazira as-Siqiliya)

Publié par The Algerian Speaker sur 14 Mars 2016, 19:21pm

Catégories : #HISTOIRE (KAN YA MAKAN FI KADIM AZAMANE

Des expéditions eurent lieu sous le califat rashidun d'Uthman ibn Affan (ra) et sous les Omeyyades, elle fut pleinement conquise sous le calife Abbasside al-Mutawakkil 847-861 par les Aghlabides 800 – 909/1048 d'Ifriqiya (Tunisie, Tripolitaine et Constantinois ) de la tribu arabe des Banu Tamim en 827 sous le cadi Assad ibn Sinan al-Furat envoyer par l'émir Zydat Allah al-Tamimi l'Aghlabide.

Après l'invasion musulmane, les populations vivant en Sicile étaient constituées principalement de natifs siciliens, d'Arabes, de Berbères, de Perses, et de rares Turcs provenant d'Asie centrale.

En 909, ‘Ubayd Allâh al-Mahdî, imam des ismaéliens venu de Syrie renversa les Aghlabides de Kairouan, et fonda la dynastie des Fatimides. Chiite, il contestait la légitimité du calife abbasside de Bagdad, et se proclama lui-même calife à Mahdia en 909, où il établit officiellement sa capitale en 921.

La Sicile devint alors une province de ce califat, un wali arabe pro-Fatimides étant nommé à Palerme, `Alî ibn Ahmad ibn Abî al-Fawâris (qui avait déjà été gouverneur ici sous les Aghlabides).

En 947, le calife fatimide Ismâ‘îl al-Mansûr Billâh avait nommé Hasan ibn `Alî al-Kalbî gouverneur de Sicile. En 948, il lui fut concédé le titre d'émir (amīr). Celui-ci établit alors sur la Sicile sa propre dynastie, les Kalbites ou Kalbides 948-1044. de la tribu arabe des Banu Kilab (originaires d'Arabie), vassale des Fatimides.Après le départ en 1044 du dernier émir de la dynastie arabes des Kalbites, la Sicile était divisée en quatre caïdats. Aucun des caïds n’usurpa le titre d’émir, mais de fait chacun d’entre eux exerça sur son territoire une souveraineté absolue. Les quatre caïdats étaient les suivants :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents