Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Le nom de ce blog est sans doute évocateur de notre "nachid el watani" tant décrié par le passé parce que, associé au pouvoir Algérien illégitime. Après des décennies de disettes. Je voudrais faire de cet espace, un coin où tous mes compatriotes et autres amoureux de libertés, de démocratie, ou tout simplement d'histoire pourraient s'exprimer librement. En ce sens, nous vous souhaitons la bienvenue. En hommage à Nacer Hachiche, repose en paix et à bientôt ! Pour garder le contact avec notre chère patrie : http://www.alger-presse.com/index.php/presse-fr


Mobilisation mondiale pour le clown palestinien Mohammed Abou Sakha (source IMPACT24)

Publié par The Algerian Speaker sur 26 Mars 2016, 18:20pm

Catégories : #EL HOGRA (Le mepris)

Si les Israéliens n’ont jamais clairement identifié le danger qu’il peut représenter, la sécurité intérieure accuse Mohamed d'appartenir au Front populaire de libération de la Palestine (FPLP). Photo : DR
Si les Israéliens n’ont jamais clairement identifié le danger qu’il peut représenter, la sécurité intérieure accuse Mohamed d'appartenir au Front populaire de libération de la Palestine (FPLP). Photo : DR

Israël au Brésil, en passant par l’Europe et les Etats-Unis, des artistes de cirques se mobilisent pour la libération de Mohammed Abou Sakha, clown palestinien de 24 ans emprisonné par les autorités israéliennes depuis décembre dernier, rapporte l’AFP. Selon Raja Abou Sakha, la mère de l’artiste embastillé, il existe maintenant au Brésil « sept chansons en son nom (…) des gens là-bas connaissent maintenant l’histoire de Mohammed ».

La page Facebook de l’école de cirque de Bir Zeit, en Cisjordanie occupée, comporte une multitude d’appels de soutien venus de New York, Rio ou Copenhague.

Si les Israéliens n’ont jamais clairement identifié le danger qu’il peut représenter, la sécurité intérieure accuse Mohamed d’appartenir au Front populaire de libération de la Palestine (FPLP).

Mohamed a été présenté au juge à huis clos et défendu par un avocat interdit d’accès au dossier. Le juge comme l’avocat sont totalement désarmés face « au procureur militaire qui avance un danger pour la sécurité publique sans préciser ce qu’est ce danger », affirme à l’AFP le juriste palestinien Mourad Jadallah.

Ce mouvement en faveur du jongleur et moniteur de cirque pour enfants handicapés mentaux, remet sur le tapis la question de l’incarcération injuste et injustifiée de centaines de Palestiniens sans procès ni inculpation.

Environ 700 Palestiniens sont détenus par Israël sous le régime de la détention administrative, qui permet d’incarcérer des suspects pour plusieurs mois renouvelables indéfiniment, sans leur en notifier les raisons. Une mesure régulièrement dénoncée par l’ONU et les défenseurs des droits de l’Homme.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents