Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Le nom de ce blog est sans doute évocateur de notre "nachid el watani" tant décrié par le passé parce que, associé au pouvoir Algérien illégitime. Après des décennies de disettes. Je voudrais faire de cet espace, un coin où tous mes compatriotes et autres amoureux de libertés, de démocratie, ou tout simplement d'histoire pourraient s'exprimer librement. En ce sens, nous vous souhaitons la bienvenue. En hommage à Nacer Hachiche, repose en paix et à bientôt ! Pour garder le contact avec notre chère patrie : http://www.alger-presse.com/index.php/presse-fr


Connaissez-vous l'ADL (ANTI- DEFAMATION- LEAGUE) ??

Publié par The Algerian Speaker sur 27 Mai 2016, 17:20pm

Catégories : #HISTOIRE (KAN YA MAKAN FI KADIM AZAMANE

Connaissez-vous l'ADL (ANTI- DEFAMATION- LEAGUE) ??

Le sigle signifie Anti Defamation League, soit « Ligue antidiffamation ». L’ADL est classée parmi les « ONG », constituant un exemple supplémentaire que dans le sigle ONG qui est censé signifier Organisation Non Gouvernementale, les lettres N et G sont parfois les lettres initiales de faux-Nez très Gouvernementale. Cette Organisation faux-Nez Gouvernementale est dirigée par Abraham H. Foxman.

Selon wikipedia : L’Anti-Defamation League (ADL,) est une ONG fondée par l’organisation B’nai B’rith aux États-Unis dont le but premier est de soutenir les Juifs contre toute forme d’antisémitisme et de discrimination, par tous les moyens légaux possibles et des campagnes d’information et de sensibilisation. Ses statuts précisent qu’elle « combat l’antisémitisme et toute forme d’intolérance, défend les idéaux démocratiques et sauvegarde les droits civiques pour tous.
L’association possède 29 antennes aux États-Unis et trois dans d’autres pays. Son quartier général est installé à New York. »

Toujours selon Wikipedia : En 2005, l’ADL a écrit aux 25 ambassadeurs de l’Union Européenne pour que cette dernière rajoute le Hezbollah sur sa liste des organisations terroristes en argumentant que « [son] objectif est de détruire l’Etat d’Israël » .

Actuellement et depuis l’attaque de la flotille, il y a pire encore : ce sont les organisations humanitaires et pacifistes qui sont visées par cette Organisation faux-Nez Gouvernementale : « ADL Calls on State Department to Designate Main Flotilla Organizers as Terrorist Organizations" soit "ADL demande au Département des Etats-Unis de désigner les principaux organisateurs de la Flotille [Free Gaza] comme appartenant à des organisations terroristes »… (http://www.adl.org/PresRele/TerrorismIntl_93/5780_92.htm) et en « Une » du site.

Le cinéaste Israélien, Yoav Shamir, a fait une enquête pour savoir ce qu’était ce fameux "antisémitisme" qu’il n’avait jamais rencontré (et contre lequel l’ADL était censée lutter). Et il est tombé sur l’usine de production de peur sise à New-York (laquelle, bien qu’en situation de « crise », oeuvre, évidemment, à coups de millions - d’où viennent-ils ?). .
Yoav Shamir a fait de cette enquête un film que Youtube et Dailymotion ont mis en ligne en 9 parties. Mais « en compagnie », sur la même page, d’autres vidéos, et avec une mention de l’auteur des sous-titres, qui pourraient (auraient pour objectif de ?) disqualifier et discréditer le film aux yeux de certains spectateurs francophones.
Le début (partie 1) se trouve ici :
Youtube : http://www.youtube.com/watch?v=fKgMUGgzzuQ
Dailymotion : http://www.dailymotion.com/video/xc06tt_defamation-soustitre-fr-partie-1_webcam

Le film explique bien pourquoi la majorité des habitants d’Israël adhère au discours de ses dirigeants : d’une part parce que ceux qui n’y adhèrent pas sont en prison ou muselés, d’autre part parce que l’ADL réussit très bien à faire croire à tous les habitants d’Israël, et à la diaspora, que le monde entier est furieusement et globalement antisémite, et qu’il n’y a de sécurité que "at home", en Israël, dans un monde aussi hostile (Le bon vieux coup de l’ennemi commun).

Isolés par leur langue artificielle et que personne ne parle, n’apprenant en deuxième langue que la langue de l’occupant, l’anglais (Le yiddish a été interdit), les pauvres israéliens croient dur comme fer à cette fable enseignée dès leur plus jeune âge, meurent de peur... et sont prêts à tout pour défendre leur sécurité et ne pas revivre le nazisme, dont on leur évoque sans cesse les atrocités (Le film montre, par exemple, l’un des voyages organisés à Auschwitz dans les collèges, avec description détaillée des horreurs commises, et insistance particulière auprès des jeunes qui n’en sont pas émus. - car la propagande en général, sous couvert de raison, s’adresse aux émotions : il faut que les jeunes filles pleurent, sinon c’est raté.).

Ce film-enquête est nécessaire quand on croit à la bonne foi de l’ADL. Il est nécessaire pour tous de comprendre comment la peur est volontairement créée afin de manipuler aisément. Car on peut obtenir absolument tout ce qu’on veut d’un être humain qui a peur pour sa vie et celle de sa famille, du moment qu’on lui dit que c’est la seule solution pour les sauver..

Vérification faite, Yoav Shamir figure maintenant, à la lettre « S », sur la « Shit List » (dans la langue de l’occupant, « shit » est l’équivalent du « mot de Cambronne ») qui est censée répertorier à des fins de persécutions et de harcèlement les plus destructrices possibles les « Juifs anti-sémites » (Si, si, les sionistes ont inventé ça !) Il y est avec Chomsky et compagnie… Soit, en compagnie prestigieuse !
La « Shit list » : http://www.masada2000.org/shit-list.html

De nombreux Juifs résidant dans le monde entier croient aussi à cette fable.

Ici se trouve le « Guide le l’Anti Defamation League » en français, qui s’appelle… Halte à la haine ! (Novlangue caractérisée) : http://ars-paris.state.gov/NH6_ADL1.html , dont il est dit : « Halte à la haine ! se lit en groupe, à l’école ou en famille, pour apprendre à vivre ensemble. »
Comme si on ne savait pas … On a su tellement le faire que cette expression n’existait pas avant d’être inventée ! Est appliquée, encore une fois, une bonne vieille recette, qui est celle de la mise en avant de « solutions » à un soi-disant « problème »… cette mise en avant contribuant elle-même à créer auprès de l’opinion le soi-disant « problème ». Contribuant, car il est par ailleurs créé également : ici, faux actes anti-sémites, ou décrits comme tels - quand on n’en trouve pas assez d’authentiques pour démontrer, preuves à l’appui, que « le phénomène est en augmentation constante ».

Soyez rassurés, Juifs du monde entier : ceux qui militent pour la survie de l’espèce humaine ne vous jugent jamais en fonction de vos « origines », mais, ils vous jugent comme ils jugent tous les êtres humains, c’est à dire en fonction de leur degré d’humanité, de ce qu’ils font pour préserver LA VIE DE TOUS les habitants de la Terre. Vous n’êtes pas entourés d’une foule innombrable d’antisémites meurtriers et sanguinaires : il y en a à peu près autant en France que de gens qui n’aiment pas les Auvergnats. Les Juifs qui sont qualifiés d’antisémites ( !) oeuvrent, malgré ceux qui ont peur et les traîtent de « shit », pour la survie de tous, donc de vous.

Site de l’Anti-Defamation League : http://www.adl.org/
(Lien donné entre autres sur le site du CRIF)

Le Golem, selon une légende elle-même tirée de la bible, a été créé par une lettre-mot-symbole (caractère hébraïque) pour protéger la communauté juive de la ville de Prague. Il est devenu, certes, puissant et fort, mais aussi, totalement incontrôlable, tuant tout sur son passage. Il a donc fallu le désactiver. Par une lettre-mot-symbole.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents