Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Le nom de ce blog est sans doute évocateur de notre "nachid el watani" tant décrié par le passé parce que, associé au pouvoir Algérien illégitime. Après des décennies de disettes. Je voudrais faire de cet espace, un coin où tous mes compatriotes et autres amoureux de libertés, de démocratie, ou tout simplement d'histoire pourraient s'exprimer librement. En ce sens, nous vous souhaitons la bienvenue. En hommage à Nacer Hachiche, repose en paix et à bientôt ! Pour garder le contact avec notre chère patrie : http://www.alger-presse.com/index.php/presse-fr


Algérie - Environ 50 concessions d'exploitation des eaux minérales accordées (source Maghreb Emergent)

Publié par The Algerian Speaker sur 4 Octobre 2013, 20:00pm

Catégories : #EJDID

Le ministère des Ressources en eau a accordé une cinquantaine de concessions à des investisseurs pour l'exploitation des eaux minérales, à indiqué jeudi à Alger le premier responsable du secteur, Hocine Necib.
"Nous avons accordé environ 50 concessions" d'exploitation des eaux minérales à des investisseurs dont 40 sont en activité, a souligné le ministre en marge d'une séance de questions orales au Conseil de la Nation.

Le ministre a ajouté qu'avant la fin de l'année, il y aura plus de 60 contrats de concession pour les investisseurs", justifiant cette hausse d'activité par la demande croissante de la population. M. Necib a précisé qu'"il y a un décret définissant les procédure et les conditions d'exercice de cette activité".

Quant au contrôle de la qualité de l'eau minérale, il a expliqué que son secteur s'occupe "des études pour que l'investisseur obtienne la concession", mais c'est au ministère du Commerce, a-t-il précisé, que revient la tâche de contrôle de la qualité des eaux minérales. Dans ce cadre, il a fait allusion au problème de qualité de l'eau mise en bouteille rencontré par un investisseur du secteur.
"Le problème qui s'est posé dans l'une des wilayas est du ressort du ministère du Commerce qui a des laboratoires de contrôle", a-t-il dit.

 

 

                              

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents