Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Le nom de ce blog est sans doute évocateur de notre "nachid el watani" tant décrié par le passé parce que, associé au pouvoir Algérien illégitime. Après des décennies de disettes. Je voudrais faire de cet espace, un coin où tous mes compatriotes et autres amoureux de libertés, de démocratie, ou tout simplement d'histoire pourraient s'exprimer librement. En ce sens, nous vous souhaitons la bienvenue. En hommage à Nacer Hachiche, repose en paix et à bientôt ! Pour garder le contact avec notre chère patrie : http://www.alger-presse.com/index.php/presse-fr


Ce peuple mérite votre attention de Hafid Derradji

Publié par The Algerian Speaker sur 27 Novembre 2013, 15:25pm

Catégories : #Editos : let's go

hafid derradji 2

Après avoir assuré une qualification historique de l’équipe nationale de football à la Coupe du Monde au Brésil, les joueurs ainsi que le staff technique et administratif étaient unanimes à dire merci à leurs fans pour leur soutien et fidélité.      

Les supporters algériens sont restés aux côtés de leur équipe tout au long du parcours pour la qualification au Mondial et durant le dernier match de barrage.  Ils ont ainsi confirmé leur loyauté, leur fidélité et la sincérité de leurs sentiments envers leur patrie qu’ils ont toujours chérie et aimée, et ce avant même les victoires de l’équipe nationale.  Un amour et un nationalisme qu’ils n’ont pas souvent l’occasion de montrer en dehors des manifestations sportives. 

Pourtant, tous ces bons sentiments ne sont pas exploités. Nul n’investit dans la passion de cette jeunesse pour son pays en lui accordant plus d’attention et en répondant à ses préoccupations en dehors des périodes électorales !!!

Parler des supporters ne signifie nullement que la victoire leur revient exclusivement, ce serait faire preuve d’injustice envers les  joueurs et les dirigeants.  En revanche, la reconnaissance et la gratitude ne doivent pas se limiter à des remerciements prononcés par des ministres.  Cela ne doit pas se concrétiser par des facilités pour se rendre au Brésil, en offrant des emplois temporaires, en séduisant les jeunes avec des projets dans le cadre de l’ANSEJ, en les dispensant de l’obligation du service militaire ou bien encore en graciant ceux qui purgent des peines dans les  prisons …

La reconnaissance est, d’abord, synonyme de respect du peuple en lui montrant de la considération, ensuite en le servant avec honnêteté et dévouement.  Car, le peuple est unique dans l’amour qu’il porte à sa patrie au point d’oublier tous ses problèmes et ses soucis, en restant patient et clément face à l’injustice et aux échecs qui n’en finissent pas.

Faire preuve de gratitude ne signifie pas offrir aux jeunes les besoins matériels, tels que le logement, l’emploi et les infrastructures sociales, sportives et culturelles. Cela veut dire s’adresser à lui en toute franchise, l’accompagner et l’associer dans la gestion des affaires du pays. Cela signifie ne pas le provoquer avec des promesses jamais tenues, cela signifie également de ne pas lui présenter les mêmes visages sournois qui dirigent ses affaires quotidiennes et qu’il est fatigué de voir depuis des décennies.

Lui offrir de l’attention et s’occuper de lui, cela signifie lui offrir des espaces pour s’exprimer et donner son avis, lui donner la possibilité d’une créativité intellectuelle, culturelle et politique.  C’est aussi lui permettre de participer à la vie  politique à travers tous les partis et les organisations de la société civile, pour que ces jeunes grandissent en prenant conscience de ce qui les entoure, qu’ils aient le sens du militantisme, du respect de l’autre, de la reconnaissance, de l'effort et du patriotisme tous les jours et dans tous les domaines et non simplement à l'occasion des matchs de l’Équipe nationale.  Des matchs que nous avons honte d’organiser dans des stades qui ne peuvent même pas contenir les supporters de l’équipe de Blida.  Des stades où les jeunes paient de leur vie pour avoir un billet d’entrée.  Un stade où de jeunes supporters meurent de faim, de soif et de froid quand ils ont la chance d’y accéder. 

Nous occuper de nos enfants passe inévitablement par un changement radical  des idées et des pratiques, et même des personnes si nécessaire.  Car celui qui aime très fort et qui pardonne à chaque fois,  peut aussi détester de manière virulente et violente.  Croire que la qualification au Mondial suffira à faire oublier à nos enfants leurs soucis et leurs ennuis ou que cette victoire sert le pouvoir est complètement faux.  En effet, c’est tout le contraire qui risque d’arriver par l’amour excessif de la patrie et la prise de conscience que cette qualification est exploitée pour gagner du temps et cacher les échecs, le pillage et le chaos qui dominent la gestion des affaires du peuple.

L'État doit aujourd’hui, à travers toutes ses institutions, analyser ce phénomène unique en son genre.  Il doit examiner cette leçon de  patriotisme et d’amour du pays que nos enfants ont donnée à tous les responsables.  On leur demande aujourd’hui d’investir dans ce dévouement et dans cet esprit patriotique au lieu de l’exploiter politiquement et socialement à des fins électorales et conjoncturelles, car le peuple est souverain et personne n’est censé être au-dessus du peuple quel qu’il soit.

Si vous n’êtes pas en mesure de comprendre le peuple, de le servir et de répondre à ses besoins, alors laissez-le tranquille  et libérez-le de votre tutelle qui nous a menés vers l’impasse et l’échec total. Et s’il faut que vous partiez, alors faites le pour votre bien et pour celui du pays dans toutes ses composantes.  Le peuple est sorti dans la rue après le match en chantant pour une Algérie qu’il voudrait voir réussir et gagner dans tous les domaines et pas seulement un match de football. Aujourd’hui nous avons toutes les possibilités et les capacités pouvant nous propulser vers la modernité et le développement.

                                      

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents