Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Le nom de ce blog est sans doute évocateur de notre "nachid el watani" tant décrié par le passé parce que, associé au pouvoir Algérien illégitime. Après des décennies de disettes. Je voudrais faire de cet espace, un coin où tous mes compatriotes et autres amoureux de libertés, de démocratie, ou tout simplement d'histoire pourraient s'exprimer librement. En ce sens, nous vous souhaitons la bienvenue. En hommage à Nacer Hachiche, repose en paix et à bientôt ! Pour garder le contact avec notre chère patrie : http://www.alger-presse.com/index.php/presse-fr


Entre qualification et réhabilitation par Hafid Derradji

Publié par The Algerian Speaker sur 7 Octobre 2013, 14:25pm

Catégories : #L' BALLOUN (Sport)

hafid-derradji.jpgL’optimisme se mêle à un sentiment de tension et de peur d’une élimination, avec son lot de répercutions sur la vie quotidienne d'une grande frange de la jeunesse pour qui, l’Équipe nationale de football, est la seule source de bonheur et la bouffée d’oxygène leur permettant d’échapper à leurs préoccupations et à la morosité de la vie de tous les jours. 

Par conséquent, nous nous sommes désintéressés des questions nationales, politiques et sociales et des sujets qui préoccupent l'opinion publique avec toutes ses composantes.  Les milieux sportifs, les médias et la population accordent un intérêt exagéré et affichent un optimisme excessif dont les conséquences pourraient être déplorables sur le moral des masses en cas de défaite, mais pas seulement. Une défaite aurait des répercussions négatives même pour les autorités qui se retrouveront face à une jeunesse déçue qu’il faudra occuper pendant que son équipe est absente du Mondial.

Tout cela se passe au moment où nous avons désespérément besoin de réhabiliter l'Algérie, les Algériens, les lois, les institutions et les mentalités. Une  victoire sur le Burkina Faso et la qualification à la Coupe du monde, ne sont que futilités comparé aux maux que nous devons surmonter aujourd’hui, avec un opportunisme grandissant, une mauvaise gestion et une mauvaise gouvernance à tous les niveaux.  Et aux efforts que nous devons fournir pour sensibiliser les jeunes et répandre l'amour et le respect dans une société où les valeurs et les principes se perdent et où l’intérêt personnel passe avant l’intérêt du pays. Le désespoir et le pessimisme nés de l’exclusion se sont installés chez les jeunes qui se sentent marginalisés et écartés des centres de décisions  en l'absence d’un dialogue politique et d’un débat utile autour de nos problèmes fondamentaux du moment…

Se qualifier pour la Coupe du monde sera peu utile, si la qualification se limite à une  participation sans l’ambition de rapporter de meilleurs résultats que par le passé et de parvenir à des niveaux plus élevés de la compétition. 

Cette qualification ne sera bénéfique que si elle s’accompagne d’une remise à niveau de nos clubs et de nos fédérations embourbés dans des problèmes financiers, juridiques, administratifs et techniques. Des problèmes qui portent préjudice à la pratique sportive en Algérie et qui privent nos sportifs de la joie de briller lors des rencontres internationales. 

Une qualification ne servira à rien si nos installations sportives tombent en ruine à cause de la mauvaise gestion et que nos enfants paient de leurs vies le  manque d'entretien et l'absence de conditions favorables pour les accueillir dans ces infrastructures. 

Cette  qualification ne sera pas bénéfique, si nous ne consentons pas à fournir les efforts nécessaires pour rehausser le niveau des cadres sportifs et les mettre aux normes et standards actuels en termes de préparation, d’entraînement et de compétition. 

Nous devons aussi réhabiliter nos médias sportifs, pour leur permettre de suivre les transformations qui s’opèrent dans le monde et pour répondre aux exigences de la jeune génération, en termes de  sensibilisation, d'éducation et de divertissement dans un contexte où les chaînes privées fonctionnent sans cadre légal, sans ressources et sans programmes ciblés.  Une situation qui risque d’accentuer le déclin, la désintégration et les dommages causés à la nation et au peuple.

La qualification au Mondial n’aura aucun sens, si elle n’est pas accompagnée de changements stratégiques dans notre système sportif, aujourd’hui incapable de produire des talents et des champions car il n’a pas suivi le développement du secteur de par le monde. 

La qualification ne nous sera d’aucune utilité si elle est exploitée à des fins politiques visant à faire passer des projets politiques, économiques et sociaux, sans investir dans le sport et dans l’image de la nation, qui doit accompagner un évènement de l’envergure d’une qualification à la Coupe du monde.  Ce qui implique de donner plus de place à la jeunesse et être à l’écoute de ses besoins pour une vie digne et un projet de société moderne et s’inscrivant dans un contexte mondial.  

En dépit de tout cela, nous avons grand besoin de cette qualification pour nous faire oublier nos malheurs et offrir du bonheur à nos enfants au lieu de déceptions qui n’en finissent pas dans tous les domaines. 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents