Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Le nom de ce blog est sans doute évocateur de notre "nachid el watani" tant décrié par le passé parce que, associé au pouvoir Algérien illégitime. Après des décennies de disettes. Je voudrais faire de cet espace, un coin où tous mes compatriotes et autres amoureux de libertés, de démocratie, ou tout simplement d'histoire pourraient s'exprimer librement. En ce sens, nous vous souhaitons la bienvenue. En hommage à Nacer Hachiche, repose en paix et à bientôt ! Pour garder le contact avec notre chère patrie : http://www.alger-presse.com/index.php/presse-fr


Médé, médé, ici le commandant de bord d'air Algérie... ! Handicapé dangereux (peut-être) à bord par Algerian speaker qui comme Albert Camus a mal² à son pays

Publié par The Algerian Speaker

Catégories : #Mayna de Algerian speaker

A l’heure ou l’Algérie se cherche encore 52 ans après une indépendance confisquée,des individus continuent à prêcher pour leur paroisse en refusant par exemple l’embarcation à un jeune autiste ou l’accès à la piscine pour une jeune polyhandicapée. Pour le refus d’embarquement sur un vol Air Algérie à destination de Metz par un commandant de bord zélé à un jeune autiste de 19 ans. Cela c’est passé pour la deuxième fois la semaine dernière le vendredi après une première fois le mardi d’avant. Cette innocente personne était invitée à titre gracieux accompagnée de deux éducateurs par une association Française de personnes déficientes dans le cadre de l'éventuel montage du projet en Algérie qui les connaissant, ne verra jamais le jour sauf si des mécènes en prendraient les rennes. La troisième tentative fut la bonne, ils purent enfin embarqués grâce à La présence d’un « oncle haut placé » (charika gâdra) qui a même était du voyage Messin. Le malade jugé « dangereux » pour la sécurité de l’équipage et des passagers de l’avion, contre toute attente, n’en déplaise au commandant de bord l’être dangereux c’est finalement bien comporté et il n’y pas eu mort d’homme. Combien d’Algériens n’ont pas « d’oncle haut placé » (charika gâdra), qu’est-ce qu’ils auraient fait ? Et bien, tout simplement, ils auraient decliné l’invitation. Je pensai que le temps du centre de Birkhadem était révolu mais il n’en est rien ! J’explique ce qu’était le centre de Birkhadem. C’était ou c’est encore un centre ou « les indésirables » étaient cloisonnés loin de leurs regards inquisiteurs en quelque sorte pour rester poli : "la fosse sceptique de l’état". Se retrouvaient dans celle-ci tous les rejetés de la société : vielles personnes abandonnés par leur proches, enfants nés sous x, mères célibataires regnées par leur entourages, malades mentaux sans discernement de la maladie qu’ils soient autistes, schizophrènes, polyhandicapés ou autres ce n’est pas grave de toute façon il faut les cacher ils sont fous. Ceux qu’on devrait enfermés plutôt décident malheureusement du devenir de certains malades à commencer par nos représentants au sein de notre assemblée nationale qu’on appelle en catimini « la cour des miracles » et beaucoup de nos « pseudo-décideurs » qui votent d’abord leurs enormes avantages, des miettes pour les citoyens, les malades dites-vous ? On n’en parle même pas, à quoi bon… Ils sont victimes de cette vie qu’ils subissent tous les jours que Dieu fait. Pourquoi chercher à les soigner comme ils sont « fous » et vont bientôt mourir. Voilà comment pensent ces gens là ! Pour l’amour du ciel, partez emportez ce que voulez mais partez sans vous retourner surtout car nos enfants risqueraient d'être traumatisés à jamais en voyant vos mines patibulaires, vos esprits de bas étages basés sur de la roubladise, vos costumes cravate d’un autre temps et pas du tout à votre taille. Ou vous irez ne nous regarde pas de toute façon vous n’arriverez pas les mains et le ventre vides mais je ne dirai pas la même chose de l’esprit. Je plains déjà ceux qui malencontreusement vous ouvriront les bras croyant faire une bonne affaire, cela serait peut-être leur seule erreur mais elle sera… Monumentale ! Qu’a-t-on fait au bon Dieu pour vous mériter ? Qui a voté pour vous ? Désolé, personne ne le sait, préfère l'oublier ou ose le reconnaitre. Vous avez détruit ce pays que vous prétendez « aimer » le transformant en un vaste dépotoir à ciel ouvert, vous avez falsifié l’histoire, vous avez défiguré ses superbes paysages par votre présence et vos décisions à l’emporte pièce en le transformant en un musée de l’horreur, vous l’avez spolié plutôt pillé devrai-je dire, vous avez reduit l'Algérien è un tube digestif et pour finir vous le vendrez au plus offrant de préférence dans un marché de gré à gré qui vous profitera. Vous savez que votre peuple ne vous apprecie pas mais vous vous accroché quand même au nom de quoi ? Aux prochaines élections présidentielles au mois d’avril 2014 vous serez plus d’une centaine de candidats lièvres, opportunistes ou les deux à la fois vu que les plus sérieux se sont retirés ne voulant pas voir leurs noms associés aux vôtres mis à part un ou deux candidats qui se comportent en véritables teignes. Pour revenir au handicap et pour parler de la petite polyhandicapée à qui on a refusé l’accès à une piscine municipale, un seul mot pour qualifier pareil comportement : lamentable. Considérez vous être plus Algérien qu’elle ? Pourrions-nous accepter un jour les différences quelles qu’elles soient ou bien sommes-nous condamnés à cette bêtise ambiante toute notre vie sous votre "règne" ? Au lieu de nous plonger dans l’abime de l’absurde en provoquant d’obscures batailles claniques comme celles qui survient ces jours ci entre différents clans du pouvoir avec des termes tous en-dessous de la ceinture que je n’oserai même pas répéter car mon éducation ne me le permet pas. Occupons de choses plus sensés juste en nous inspirant de l’expérience d’autres peuples qui se respecte tout en respectant autrui. Dire que le ministre des transports Amar Ghoul, Amar Saidani, Said Bouteflika, Khalida Toumi, , Amara Benyounes, Louisa Hanoun et j’en passe sont considérés comme Algériens de la nouvelle génération, on voit que vous avez même eu le temps de vous assurer une relève. Pour terminer, je me permets de citer Einstein quand il parlait du monde mais simplement à chaque fois je remplace le monde par l'Algérie, je le cite : "Le monde (l’Algérie) ne sera pas détruit(e) par ceux qui lui font du mal mais par ceux qui les regarde sans rien faire".De la culpabilité ? oui j’en ressens ! Pour avoir abandonné ma patrie, ma famille, mes amis par votre présence, votre betise uniquement pour cela.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents